Podcast
webmarketing

5 tuyaux pour fidéliser ton audience SANS MONTRER TON VISAGE

Avant de me décider à me lancer dans l’aventure du Muslimarketeur, j’ai longtemps hésité. En fait, j’avais peur de faire ou de me rapprocher de quelque chose de haram.

J’ai donc posé des tas de questions aux personnes de science et je me suis rendu compte que l’islam n’était pas incompatible avec le content marketing.

Entrepreneur salafi, n’écoute surtout pas ceux qui t’affirment que c’est impossible. Ceux qui pensent qu’il vaut mieux être passif plutôt que de faire les causes pour trouver ta subsistance.

Si, comme moi, tu as choisi (ou aimerais) ne pas afficher ton visage sur le web tout en tissant des liens solides avec ton audience, voici la marche à suivre pour y parvenir incha Allah.

1/ Soigne ton identité visuelle

Pour commencer, sache que tes visiteurs doivent identifier clairement ta marque et cela, même si tu ne montres pas ton visage. Prends donc un soin particulier concernant la réalisation de ton logo et de ta charte graphique.

Ces éléments vont être les repères pour ton audience pour te reconnaître parmi tes concurrents.

Ne choisis surtout pas tes couleurs « au pif » car, comme pour les mots, les couleurs ont des significations.

Pour Muslimarketeur, j’ai choisi le vert et le gris pour former un « mix » détonnant (et modeste comme tu peux le constater) : le vert pour son côté apaisant et l’ouverture et le gris pour l’expertise et la technicité.

Personnellement, je t’avoue que je n’y connais pas grand chose en signification des couleurs mais si tu as besoin d’un logo au top, je te conseille de prendre contact avec l’agence Muslim Pro Web.

Le frère ‘Abdel Hakim sera aux petits soins pour toi incha Allah. (Je précise qu’il n’a fait aucun virement sur mon compte bancaire).

Bref, pas besoin de montrer ta tête à ton audience pour créer de la proximité et de la confiance avec ton audience.

Il te suffit, notamment, de créer une identité visuelle qui te ressemble.

2/ Adopte un ton détendu

Recevoir un visiteur sur le web, c’est comme recevoir un invité chez toi : tu veux qu’il soit le plus à l’aise possible et qu’accessoirement, il n’est pas envie de partir dès son arrivée.

Bon, la décoration, on a vu ça juste avant. Ce qui nous intéresse maintenant, c’est comment tu t’adresses à ton audience.

Si tu veux que ce visiteur devienne un prospect, alors évite de sortir l’argenterie poussiéreuse et invite plutôt ton hôte à manger un bon mafé (un de mes plats préférés) avec les doigts et dans un plat commun.

Où je veux en venir ? C’est simple : si tu veux que ton visiteur se sente à l’aise, il faut que toi aussi tu le sois en étant toi-même (bon si le mafé c’est pas ton truc, ça marche aussi avec un bœuf bourguignon…halal hein)

Plus que ce qu’il achète, le client veut savoir à qui il l’achète. Et si il a affaire avec une personne froide et sans humour, il y a de fortes probabilités qu’il ne soit pas séduit par ton produit, même si c’est un coussin-péteur.

Tout ça pour te dire que même si tu ne montres pas ton visage, tu peux prendre l’avantage sur des concurrents entrepreneurs qui montrent le leur mais génèrent de la distance dans le ton qu’ils adoptent pour communiquer avec leur audience.

3/ Crée des rendez-vous

Comme le dit très justement Mark Schaefer, blogueur, speaker et spécialiste en content marketing connu et reconnu, dans son livre « Social Media Marketing Explained », les petites interactions rendent les clients fidèles.

Je m’explique. Tu as l’habitude de mettre le paquet sur une seule prise de parole pour ensuite faire silence radio pendant de longs jours (voire des mois) ?

Arrête ça tout de suite.

Préfère de petites interventions ou échanges réguliers et fréquents sur les réseaux sociaux, sur ton site web ou ton blog.

Que ce soit quotidiennement, de manière hebdomadaire, bimensuel ou mensuel, tu dois créer des rendez-vous avec ton audience.

Si cette dernière sait quand elle va pouvoir te lire ou échanger avec toi, elle va s’habituer à ces moments et te consacrer du temps ne sera plus une option, cela se fera naturellement.

Tu n’as pas d’idées de contenu original (hors texte) qui ne dévoile pas ton visage ?

Tu n’as pas de voie ouverte par quelqu’un d’autre pour t’inspirer? Et bien c’est une énorme opportunité pour toi.

Sois un pionnier !

Prenons l’exemple d’un vendeur de musc : il peut (si cela est adapté à sa cible), par exemple, diffuser en direct sur Periscope des déballages hebdomadaires des produits qu’il reçoit en concentrant l’objectif de la caméra sur les produits (et pourquoi pas sur son polo floqué de son logo).

Ou encore faire des quiz live audio sur l’actualité de la parfumerie en direct sur Anchor, la plateforme de podcasts qui fait de plus en plus parler d’elle.

4/ Utilise des gimmicks uniques

Tout le monde est unique. Toi aussi. On a parfois tendance à jouer la sécurité en se disant qu’en faisant exactement la même chose que ses concurrents, on va avoir le même résultat. Comment veux-tu fidéliser ton client en étant le « sosie de » ?

Tout le monde préfère l’originalité au copier-coller.

Tu peux t’inspirer d’influenceurs mais pas jouer les clones.

Lorsque je parle de gimmick, c’est tant sur la forme que sur le fond. Ici, ça peut être une expression, un territoire de marque, une couleur, un type de contenu ou d’humour exploités de manière récurrente de sorte que ton audience pense à toi lorsqu’elle l’entend ou le lit.

Si, comme moi, tu ne souhaites pas montrer ta tête par conviction religieuse, rien ne t’empêche d’être original incha Allah, bien au contraire.

Selon le ton choisi pour les prises de paroles de ta marque, tu peux par exemple, si tu es restaurateur, cadrer la caméra sur ton plan de travail pour ta vidéo « Comment préparer un couscous royal » (Comme tu peux le constater, j’aime les plats légers)

Etre musulman ne t’empêche pas d’être créatif et de te démarquer de la concurrence.

Cela dit, il ne faut pas faire tout et n’importe quoi. Avant toute chose, tu dois connaître ton audience et la sonder pour savoir ce qui pourrait leur convenir en termes de ton et de support.

5/ Sois toi-même

Ne fais pas de concession sur ce que tu es. Si tu penses que ton audience te sera fidèle en jouant un rôle et en mettant ta religion au second plan, je te conseille de changer de mode de pensée soubhan Allah

Tu peux changer de ton, de produit, ou même de métier mais tu ne dois pas changer une chose : ta religion.

Le travail est une cause pour obtenir sa subsistance mais ce n’est pas une fin en soi.

Ce qui compte réellement est de respecter le Coran et la Sounna du Prophète sallallahou ‘alayhi wa sallam, le reste n’est que secondaire.

Pour te l’illustrer, voici deux versets coraniques qui me viennent en tête :

{Si tu suis la majorité des gens, ils t’égareront du sentier d’Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges.}

Sourate Al -An’aam : 116 (Traduction rapprochée)

{Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi ; jusqu’à ce que tu suives leur religion.}

Sourate Al Baqara : 120 (traduction rapprochée)

Et toi ? Tu connais d’autres tuyaux pour fidéliser ton audience sans montrer ton visage ? Tu as des questions ou remarques ? Tafaddal !

A toi de passer à l’action !

 

*****************

 

 Tu es un web-entrepreneur au petit budget et aux grandes ambitions ?

Tu veux que je te fasse gagner du temps, de l’énergie et de l’argent bi idhnillah ?

Tu veux un site web livré clé en main avec identité visuelle et contenus web ?

N’attends plus, discutons de ton projet…

👇🏾👇🏾👇🏾👇🏾👇🏾

RESERVE TON APPEL STRATEGIQUE GRATUIT

 

À tres vite incha Allah.

Qu’Allah t’accorde le tawfiq 🏆


« Aucun de vous ne croira parfaitement, jusqu’à ce qu’il aime pour son frère, ce qu’il aime pour lui-même. »

Rapporté par Al-Bukhâri et Muslim

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *